Une semaine en Normandie,
la pointe du Cotentin

Le port de Racine, plus petit port de France

En bref

Nous passons une semaine en Normandie à Port-Bail-sur-Mer, l'occasion de visiter la côte ouest du Cotentin et les îles Chausey en famille.

Port-Bail-sur-Mer au coucher de soleil Le moulin du Cotentin

Le Cotentin en famille

Introduction

Cet été nous partons en famille dans le Cotentin. En faisant des recherches pour écrire cet article, je me suis rendu compte que tout le monde ne s'accordait pas sur la définition du Cotentin. Pour certains, il s'agit uniquement du tiers-nord du département de la Manche, et donc Port-Bail-sur-Mer, là où nous résidons, n'en fait pas partie. Pour d'autres, ce dont je viens de parler est la « presqu’île du Cotentin », le Cotentin lui, serait plus vaste et descendrait jusqu'à Granville. Difficile d'avoir donc un avis tranché, n'hésitez pas à nous donner votre point de vue en bas d'article dans les commentaires. Pour ceux qui ne connaissent pas du tout la région, nous sommes à peu près à mi-chemin entre le Mont-Saint-Michel au sud et Cherbourg au nord.

Afin de prendre notre temps et de profiter de chaque endroit, nous ne visiterons que la partie ouest de la péninsule. Ici la côte fait face aux îles Anglo-Normandes (Jersey, Guernesey...) ou encore à l'archipel de Chausey, qui lui est français. Nous reviendrons une prochaine fois pour la partie est (plages du débarquement, Barfleur, Saint-Vaast-la-Hougue...)

Nous avons loué une petite maison à Port-Bail-sur-Mer via Airbnb. Elle est à deux pas de la plage et dispose d'une belle terrasse. Le Cotentin est parfois comparé à l'Écosse ou l'Irlande pour son côté sauvage : ses grandes plages, ses charmants petits villages ou encore ses chemins côtiers. Il s'agit de notre première visite dans ce bout de Normandie. Côté photographie, j'ai récemment acheté un nouvel objectif pour mon Nikon Z5 : le 40mm F2. Il est moins polyvalent que mon 24-70, mais bien plus léger, et avec Victor, ça fait la différence !

Char à voile sur la plage de Portbailc Barneville-Carteret et sa plage

Port-Bail et Barneville-Carteret

Découverte du Cotentin

Pour ce premier jour, nous visitons Port-Bail. La ville est facilement reconnaissable par son pont en pierre de 13 arches, surplombé par l'église. Dans cet estuaire, la manche remonte jusqu'à la ville à marée haute. Nous sommes venus à vélo, ces VTT font partie des équipements de notre location et il faut compter 2km pour relier le Bourg et la plage. Le dimanche matin, c'est le jour du marché, nous y trouverons le repas du midi.

La plage de Port-Bail se poursuit au nord sur environ 8km jusqu'au Cap de Carteret. C'est notre visite de l'après-midi. Nous longeons le port jusqu'à la plage, identifiable par ses cabines aux portes bleues. La marée est basse et Victor joue dans un petit bras de mer. Nous sommes chassés par une petite averse et nous trouvons refuge en ville, réconfortés par des gaufres pour certains et des glaces pour d'autres.

Au bout du port de Barneville-Carteret, il y a une gare maritime qui vous emmènera sur Guernesey. N'oubliez pas qu'il faut désormais un passeport pour se rendre sur les îles anglaises. En fin de journée nous ferons quelques photos du coucher de soleil depuis les dunes.

Le nez de Jobourg Le phare de Goury

La côte nord de la presqu'île du Cotentin

visite du Nez de Jobourg, du phare de Goury et de Port Racine

Le lundi matin en feuilletant les brochures de la résidence, nous repérons une activité qui pourrait plaire à Victor : « Autour de l'âne ». On s'y rend à nouveau à vélo, une voie verte permet d'éviter la départementale. Sur place, on choisit de faire une petite balade avec un âne et son attelage, accompagnés de Pascale qui nous présente la région et ses animaux. Victor est d'abord dans la charrette, avant de monter sur le dos de « Jazz » pour les derniers mètres. En rentrant, nous admirons les dunes de Lindbergh depuis Port-Bail, lieu d'embouchure de l'Olonde.

Après le repas (et la sieste), nous partons vers le nord sur la presqu'île du Cotentin. Notre premier arrêt est au Nez de Jobourg, le lieu touristique le plus visité de la Manche après le Mont Saint Michel. Les falaises font parties des plus hautes d'Europe : on est à 128 mètres au-dessus de la mer, ce qui permet d'observer les nombreuses îles Anglo-normandes à proximité et notamment celle Aurigny. Nous faisons une petite randonnée sur le Sentier des Douaniers (GR223), Victor est dans le porte-bébé que nous avions acheté pour le Grand-Bornand. Il a bien grandi depuis l'année dernière et c'est surement la dernière fois où que je peux le porter de la sorte. Sous les falaises, il y à des grottes qui se visitent à marée basse. L'excursion se fait avec des guides de l'association « A la découverte de la Hague ».

Notre second arrêt se fait au phare de Goury (ou phare de la Hague). Il est construit en pierre de taille de granite et mesure 50 mètres de haut. Nous prenons quelques photos depuis les rochers, puis nous visitons le bâtiment qui abrite le centre de sauvetage en mer. Un petit restaurant propose des fish & chips, nous avons beau être en milieu d'après-midi, je me laisse tenter. Sandrine et Victor prennent, eux, des glaces.

Nous faisons un dernier stop à Port-Racine, souvent appelé « le plus petit port de France ». Je ne sais pas s'il existe une réalité historique derrière ce surnom, mais l'endroit est charmant. Les petites barques de pêcheurs et de plaisanciers sont attachées à des cordages d'un bout à l'autre de la jetée.

L'archipel des îles Chausey L'embarcadère de Chausey

Visiter les îles Chausey

Découverte de l'archipel au départ de Granville

Le mardi, nous partons en direction de Granville. Après avoir déjeuné sur place et laissé Victor profiter de quelques tours de manège, nous embarquons à bord des vedettes « Jolie France » en direction des îles Chausey. Nous partons à 14h, avec un billet retour pour 20h30. Il faut un peu moins d'une heure pour faire la traversée. J'ai lu qu'on pouvait parfois observer des dauphins, ce ne fût malheureusement pas le cas. L'archipel de Chausey comprend 365 îlots à marée basse et 52 à marée haute, la grande île est la seule habitée.

Sur place il y a de magnifiques plages de sable blanc. Mais avant d'y aller, nous faisons la petite balade qui mène au phare et à la forteresse. Nous traversons ensuite l'île pour nous rendre à la plage de la Grande Grève. En chemin nous passons devant le vieux fort. Datant de 1550, il fût rénové sur demande de Louis Renault, fondateur de l'entreprise automobile. C'est aujourd'hui un domaine privé qui ne se visite pas.

La mer est à marée basse, Victor découvre avec excitation les crabes. On se baigne un peu, l'eau est plutôt bonne. Puis en fin de journée on retourne vers l'embarcadère. Il y a quelques restaurants, hôtels et gîtes. Si vous souhaitez y dormir, il faudra réserver longtemps à l'avance, car il n'y a que très peu de place. Nous nous posons en terrasse et dégustons des acras et des crevettes accompagnés de vin blanc en attendant le bateau du retour. Il aura un petit quart d'heure de retard, ce qui nous laisse le temps d'observer la marée monter assez rapidement sur les petits îlots du port.

Moulin à vent dans le Cotentin Les méduses de la Cité de la Mer

La Cité de la Mer

L'aquarium & le musée maritime à Cherbourg

Le mercredi, nous commençons la journée par la visite d'un moulin à vent toujours en activité. Il est situé à Fierville-les-Mines et a été construit en 1744, il a fonctionné jusqu'en 1848 avant de perdre en compétitivité face aux minoteries. Il a ensuite été restauré en 1997, avec un nouveau système d'ailes. Son toit pivote à 360° pour s'adapter à la provenance des vents. Nous en faisons une visite guidée en montant dans la toiture pour observer les mécanismes avant d'acheter des farines produites sur place dans la boutique. Victor repart avec un petit moulin en papier qui l'occupera pour les prochaines heures de voitures. Sur place il y a aussi un restaurant et des activités de confection de farines pour les enfants.

Nous partons ensuite en direction de Cherbourg, mais en faisant un arrêt à Sortosville-en-Beaumont à La Maison du Biscuit. Il s'agit d'une biscuiterie artisanale dont le magasin reconstitue un décors de rue du début de siècle. La maison revendique 8 000 références de produits d’épicerie fine et une large sélection de produits normands !

Nous déjeunons ensuite dans une brasserie du centre de Cherboug, avant de visiter la Cité de la Mer. Il s'agit d'une ancienne gare maritime transatlantique transformée en musée, elle est aussi le plus grand monument français de style art déco. Nous commençons par l'exposition sur le Titanic qui fît sa dernière escale à Cherbourg en 1912. L'exposition interactive permet entre-autre de découvrir les profils des migrants aux États-Unis, ce qui nous rappelle notre visite d'Ellis Island à New-York en 2017. Via une borne, vous pouvez entrer votre nom et découvrir si un de vos patronymes a traversé l'Atlantique il y a une centaine d'années.

Nous enchainons ensuite avec la visite de l'aquarium, puis avant de partir, Victor s'amuse (longuement) sur les châteaux gonflables installés dans la cour. Lors de la visite vous pourrez aussi monter à bord du sous-marin nucléaire « Le Redoutable ». Nous avons zappé cette partie car elle n'était pas autorisée aux enfants de moins de 5 ans, mais aussi car nous avions déjà visité « L'Espadon » il y a quelques mois, un autre sous-marin situé lui à Saint-Nazaire.

La plage de Port-Bail au coucher du soleil Tempête à Port-Bail-sur-Mer

Journée plage

La plage de Port-Bail

Le jeudi, nous restons à Port-Bail pour profiter de la plage. Nous y passons toutes la matinée : d'abord on se baigne un peu, avant d'initier Victor à la construction de château de sable. Les activités du matin l'ayant bien fatigué, il dort presque toute l'après-midi, ce qui nous permet de nous reposer nous aussi. En fin de journée nous profitons du petit jardin pour jouer tous les 3 au molkky, avant de retourner sur la plage pour admirer le coucher de soleil. En plus notre château a résisté à la marée !

Château de Vauville Gros plan sur une grenouille sur un nénuphare
Fleurs du jardin de Vauville Maison de Jacques Prévert Bambou dans le jardin de Vauville

Retour sur la presqu'île du Cotentin

Visite de la maison de Jacques Prévert et le jardin botanique du château de Vauville

En début de semaine, à Port Racine, nous avions vu que la maison de Jacques Prévert était à visiter, et comme ce bout de côte sauvage nous avait bien plu, nous y revenons ce vendredi. Il faut se rendre au Hameau du Val, à la Hague. Nous visitons la petite demeure dans laquelle le poète vécut les dernières années de sa vie, mais aussi son très beau jardin. Nous déjeunons ensuite à Omonville-la-Rogue après un court passage au Manoir du Tourp.

L'après-midi est consacrée à la visite du jardin botanique de Vauville et de sa petite ferme. Il accueille environ 1000 espèces de plantes, dans un parc d'environ 4 hectares. Il a été conçu par le botaniste et parfumeur Eric Pellerin en 1948, son fils perpétue aujourd'hui son œuvre. À noter que le château, lui, ne se visite pas. Dans la ferme, Victor est heureux de pouvoir caresser les chèvres, poules et lapins, puis d'admirer les vaches, moutons, poney, ânes...

Le soir nous voulions manger au « Bac A Sable », un bar restaurant dans les dunes de Lindbergh. Mais arrivant un peu tard, ils sont complet. On y boit un verre rapidement avant de se replier sur notre plan B : « Le Repère », sur le port de Port-Bail. Les pieds dans le sable, nous avons une belle vue sur la mer et nous commandons des planches pour grignoter. Il font aussi des pizzas à emporter.

Coucher de soleil à Port-Bail-sur-Mer Les cabanes de Gouville

Dernière journée dans le Cotentin

Les cabanes de Gouville

Le samedi est notre jour de départ. Après avoir rencontré et discuté un peu avec nos hôtes nous partons quelques jours à Tours pour visiter les châteaux de la Loire. Avant de quitter la région nous faisons un dernier arrêt à Gouville afin d'admirer les fameuses cabanes aux toits colorés sur la dune. N’hésitez pas à laisser un commentaire ou poser une question en bas de la page. A bientôt.

On en parle! Posez une question ou laissez un commentaire ci-dessous

Mapstr! Abonnez-vous à nos cartes et retrouvez toutes les adresses du blog

On encadre! Retrouvez nos photos en tirage « Fine Art » sur la boutique

Inspiration

Vous cherchez de l'inspiration pour votre prochain voyage ? Découvrez nos destinations par thématiques.